Actualités
A la Une

Sécurité alimentaire : Le Coresan tient sa 8e réunion annuelle

Le Conseil Régional sur la Sécurité Alimentaire et nutritionnelle (Coresan) a ouvert sa 8e réunion annuelle ce lundi 23 mai 2022 à l’hôtel Azalaï de Cotonou. Ceci pour valider le 1er rapport bisannuel 2021 sur le suivi des projets de mise en œuvre des politiques et stratégies de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les pays membres du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (Cilss).

Fidèle à sa vision d’appuyer les États à formuler et à mettre en œuvre les politiques et stratégies de sécurité alimentaire, la coordination du Cilss a réuni les représentants des 13 pays qui le compose ainsi que ses partenaires. L’objectif, impulser une nouvelle dynamique dans le suivi des progrès et performances des États en matière de suivi de leurs actions en faveur de la sécurité alimentaire. En effet, tous les États ne disposent pas des mêmes capacités institutionnelles et organisationnelles pour évaluer leur performance dans le cadre de l’élaboration et de l’implémentation des politiques et stratégies de sécurité alimentaire. Pour y pallier, le Cilss a mis en place le Coresan. Ce dernier a pour fonction de contribuer à la formulation, au suivi et à l’évaluation des politiques et stratégies de sécurité alimentaire et nutritionnelle aux niveaux national et régional, puis d’appuyer la mise en place, l’animation et la coordination des Conseils Nationaux de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle ou organes équivalents et leurs dispositifs de suivi-évaluation des politiques et stratégies.

Cette réunion qui s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du Coresan permettra alors aux participants d’évaluer et de valider le rapport bisannuel du Coresan pour la période 2015-2019, et par la même occasion de rendre effectif le cadre stratégique de sécurité alimentaire durable ceci pour appuyer l’effort des pays.

Dr Issoufou Baoua, Représentant du Secrétaire exécutif du Cilss

Dr Issoufou Baoua, le Représentant du Secrétaire exécutif du Cilss précise que cet outil est indispensable au regard de la récurrence et du risque d’aggravation de l’insécurité alimentaire dont les conséquences sur les communautés des pays du Sahel sont durables. C’est pourquoi cette rencontre constitue d’après lui « une nouvelle étape dans la marche du Coresan, sa consolidation et son internalisation aussi bien au niveau national qu’à l’échelle régionale ».

D’ailleurs, elle intervient dans un contexte d’insécurité alimentaire exacerbée qui présage des jours sombres pour les populations de la sous-région. Cette réunion représente donc une opportunité pour les États membres du Cilss de s’outiller pour s’attaquer aux causes structurelles et institutionnelles de la crise. Le Bénin, pays hôte de la 8e réunion annuelle du Coresan en mesure la portée. « Cette initiative va doter tous nos pays d’outils pour un meilleur suivi de la sécurité alimentaire. » Sylvestre Fadohan, Conseiller technique à la recherche, à l’agriculture et à l’alimentation, représentant le ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche.

Sylvestre Fadohan
Sylvestre Fadohan, Conseiller technique à la recherche, à l’agriculture et à l’alimentation, représentant le ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche

Notons que ces travaux s’achèveront ce mardi 24 mai, avec l’adoption de l’ossature du 2e rapport bisannuel 2022 sur le suivi de la mise en œuvre des politiques et stratégies de sécurité alimentaire et de nutrition (SAN) pour la période 2017-2021.

Méchac AWOKOLOITO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité