ActualitésAfriqueagro-business

Nigéria : L’usine de transformation de tomate de Dangote toujours en crise

À la faveur de l’avènement de l’usine de transformation de tomate de l’homme d’affaires Aliko Dangoté, le Nigéria touchait peu à peu l’autonomie en tomate concentrée. Mais depuis quelque temps, les importations ont repris de plus belle en raison d’une crise persistante dans l’usine Dangoté. Cet état de choses affecte  les acteurs du secteur privé.

Depuis plusieurs semaines, l’industrie de transformation de tomate de Dangoté est aux abois. Après environ six ans d’existence, sa production de tomate concentrée est déficitaire. Cette unité de transformation de tomate avait pour ambition de substituer les fortes importations de la denrée provenant principalement de l’Inde. Malheureusement, ce projet n’aura pas connu un grand succès, car l’usine est à présent confrontée à des difficultés d’approvisionnement.

Depuis sa mise en service, cette unité ambitionnait une capacité de transformation de 1200 tonnes de fruits par jour. Or, d’après les propos de Abdulkarceem Kaita, directeur général de ladite usine, seulement 300 tonnes de tomates en sortent par jour. Un chiffre qui révèle une faible capacité de production. En dépit des 20 000 000 de dollars investis dans son installation, l’usine enregistre une faible rentabilité, entraînant ainsi une hausse des prix de la denrée.

Face à la situation, l’entreprise vise à assurer, pour son fonctionnement, une autoproduction de la tomate. Pour ce faire, elle bénéficiera de crédit de la Banque centrale nigériane afin d’assurer le financement de 6000 fermiers. Étant 2e pays producteur de tomate et 3e importateur en Afrique, le Nigéria devra mettre en œuvre des moyens efficaces pour assurer la redynamisation de cette filière.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :