Actualitésagro-business

Virus des plantes agricoles : De graves menaces sur la sécurité alimentaire

 

Le Programme WAVE (Central and West African Virus Epidemiology) et le Centre Ouest et Centrafricain pour la Recherche et le développement Agricole (CORAF), ont procédé le jeudi 27 mai 2021 en Côte-d’Ivoire, à l’inauguration du Centre régional WAVE pour les phytopathogènes transfrontaliers. Occasion pour les chercheurs africains d’alerter sur la prolifération des maladies des plantes agricoles.

Représentant de graves menaces pour la sécurité alimentaire, les virus des plantes agricoles continuent de faire des dégâts dans les exploitations agricoles en Afrique. Conscients du danger qu’ils constituent pour l’économie, des chercheurs venus de dix pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ont révélé l’apparition en Côte-d’Ivoire de deux virus des plantes agricoles. Il s’agit du « virus de la canne à sucre » dont l’existence n’était connue nulle part ailleurs qu’en continent asiatique et celui de la « maladie du bananier » en Afrique. Selon Justin Pita, directeur exécutif du programme WAVE, « les insectes migrateurs, les maladies des plantes et autres agents nuisibles représentent une menace grave pour les récoltes et les revenus des agriculteurs d’Afrique de l’Ouest et du Centre ». « La sécurité alimentaire est menacé, la biodiversité et l’environnement régional sont endommagés  sous l’action conjuguée et nocive des criquets, chenilles légionnaires d’automne, mouches des fruits et des maladies du bananier » alerte-t-il. Ainsi, l’ensemble de ces pathogènes constitue une véritable menace pour l’agriculture en Afrique.

Toutefois, l’inauguration du centre régional WAVE vient appuyer les recherches afin de retrouver des solutions innovantes dans la lutte contre les maladies virales des plantes. C’est dans ce sens qu’Abdou Tenkouano, directeur exécutif du CORAF affirme : « De façon pratique, ce centre fournira des solutions durables qui devront permettre de transformer l’économie agricole de l’Afrique de l’Ouest et du Centre ». À noter que le programme WAVE financé par la fondation Bill et Melinda Gates, milite pour la sécurité alimentaire.

 

Jocelyne KOUKPOLIYI

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :