ActualitésAfrique

Maep : la Commission administrative Paritaire officiellement installée

 Les cadres du ministère de l’Agriculture ainsi que ses partenaires sociaux ont ouvert ce mardi 15 juin à la salle de conférence dudit ministère, la première session ordinaire de la Commission Administrative Paritaire (Cap) au titre de l’année 2021. Ce rendez-vous tant espéré par les travailleurs connaitra de plusieurs questions dont celles liées à la carrière de 14 agents en fin de stage probatoire à la Direction de l’élevage. Composée de 16 membres titulaires et suppléants à raison de 8 membres représentants l’administration et 8 autres pour le personnel, la Cap se veut un organe consultatif en matière de gestion de la carrière et du dialogue social. Institué par décret 2019-457 du 16 octobre 2019 au sein de chaque ministère, président d’institution, organes déconcentrés et mairies, elle se prononce sur toutes révision ou modification des textes portant régime juridique d’emploi et d’avancement du personnel et sur bien d’autres questions liées à la carrière de ces derniers.  Contrairement à ses habitudes, la Cap est restée inactive au cours de l’année 2020 pour des raisons d’ordre sanitaire dues à la Covid-19. Ainsi, la première session annuelle qui s’est ouverte ce mardi marque l’installation officielle des membres de la deuxième mandature nommés par arrêté le 15 mai 2020. De même, la CAP se prononcera au cours de cette session qui se tiendra jusqu’au vendredi sur les rapports de stage probatoire pour la titularisation de 14 fonctionnaires recrutés en 2017 au profit de la direction de l’Élevage puis l’étude de la nouvelle plateforme revendicative des partenaires sociaux et l’examen de quelques dossiers disciplinaires.  À en croire Amos Akéké, représentant des syndicats des agents du Maep, ces assises de la CAP viennent à point nommé pour discuter des questions prioritaires restées en suspens depuis l’année dernière, ceci pour un climat apaisé. Pour Dossa Aguèmon, Directeur de cabinet et représentant du ministre, « il n’y a pas de frontière entre le personnel et le management ». Dans ce sens, il a tenu à rassurer le représentant des syndicats de la prise en compte de leur cri de cœur. Il souligne par ailleurs que de nombreux challenges restent à relever dans le fonctionnement de la commission et du ministère tout entier. Il a donc achevé son allocution d’ouverture en exhortant les séants à se prononcer de façon impartiale sur toutes les questions qui feront objets de débats au cours de la session. Méchac A.
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :