Actualitésagro-business

FNDA : « L’accès au crédit est une compétition » précise Valère HOUSSOU

Malgré la campagne d’information et de sensibilisation sur l’accès aux commodités du guichet 3 du Fonds National de Développement Agricole (Fnda), des doutes subsistent auprès des agriculteurs quant à l’impartialité du processus d’accès au crédit agricole. Saisissant la tribune de la première session du Vendredi Agricole, le Directeur général du FNDA, Valère Houssou  a indiqué que l’octroi du crédit se fait dans un esprit de compétition, où chaque postualnt doit donenr le meilleur d’e lui-même pour séduire les banques et SFD.

Le financement public au service de l’Agriculture s’implémente au Bénin depuis plus d’un an à travers le guichet 3 du FNDA. À la faveur des mesures visant à accroître la résilience face aux effets de la pandémie de la COVID-19, le Gouvernement a mis à la disposition des producteurs et agriculteurs une enveloppe de 100 milliards de FCFA accessible sous forme de crédit. Douze mois après et malgré les nombreuses sensibilisations exécutées sur tout le territoire national par les cadres du minstère de l’agriculture et du Fnda, le bilan affiche 54 dossiers validés pour environ 5 milliards de crédits accordés par six banques et quatre SFD.

Photo de famille du Directeur général du FNDA avec les professionnels des médias de l’association Glé Xo

Pour certains acteurs agricoles, ces chiffres révèlent une contre-performance au vu du montant mobilisé par le gouvernement. Pour d’autres le processus d’accès à l’accompagnement du FNDA est politisé et seulement réservé à une catégorie de promoteurs privilégiées.

Invité la première session du Vendredi Agricole initié par l’Association des Journalistes et Communicants spécialistes de l’Agriculture – Glé Xo, le Directeur du FNDA a apporté des éclaircissements sur le sujet.selon ses propos, les postulants aux services du FNDA ne remplissent pas toujours les critères exigés par les institutions financières. Le FNDA n’en étant pas une, il se retrouve limité dans sa volonté de faire bouger les lignes.

« L’accès au crédit est une compétition. Pour accéder au crédit, il faut un projet rédigé. Ensuite, assurez-vous que les CCEC ont vu le projet et vous délivre une fiche d’alignement. Vous allez vers la banque ou SFD et présentez le projet comme une opportunité pour la banque » a-t-il expliqué avant d’ajouter que ces dossiers font l’objet d’une étude méticuleuse et sont ensuite mis en concurrence avec d’autres dossiers afin de dégager les candidats qui présentent les projets les plus intéressants et attrayants pour les banques et SFD. Valère Houssou a par ailleurs recommandé aux candidats de se tourner vers des structures d’appui compétents afin  d’accroître leur chance de monter des dossiers intéressants. Tout en rassurant les uns et les autres que le FNDA travaille à l’amélioration du processus d’accès à ses services, il a annoncé qu’ « en 2022 ; l’ensemble du processus d’accès au financement sera digitalisé ».

Méchac AWOKOLOITO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :