Actualités

Bénin : Un tas de coton part en fumée à N’dali

Des agriculteurs de N’dali essuie à nouveau des pertes suite à un incendie de leur récolte. En effet, selon les informations rapportées par la radio communautaire Deeman basée à Parakou, une importante quantité de coton mis en tas a été consumée par les flammes dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 janvier. Les faits se seraient déroulés à Tamarou, un hameau situé dans l’arrondissement de Ouénou. Pour l’heure, les causes réelles de l’incendie sont inconnues.

Ce fait habituel et des plus déplorable dans le monde agricole est l’une des bêtes noires des producteurs de coton. La fibre fraîchement récoltée et entreposée dans les champs en attente d’être convoyé vers les usines est en permanence exposée aux risques d’incendie. Les feux de brousse, l’exposition à une source de chaleur ou une manipulation maladroite du feu suffisent pour anéantir les efforts des producteurs. Cela occasionne d’énormes pertes économiques et creuse davantage le fossé de l’insécurité financière de ceux-ci. À défaut de mesure préventive adaptée aux réalités rurales, les agriculteurs ne peuvent que compter sur leur vigilance afin d’éviter la récurrence de ces cas d’incendie.

Notons que le coton est la principale culture de rente au Bénin. Depuis 2017, la production enchaîne des records consécutifs et positionne le Bénin comme le premier pays producteur de la fibre en Afrique.

Méchac AWOKOLOITO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité