Actualités

Bénin : Le projet Unap Biosécurité & Vaccination réalise un point de ses performances

Arrivé à son terme depuis le 31 mars 2021, le projet Unap—Bénin Biosécurité et Vaccination financé par l’Union européenne et l’Agence française de Développement (AFD) a fait l’objet d’une reddition de compte ce 1er juillet 2021 à la salle CoDir du ministère de l’Agriculture. Avec un taux d’exécution proche des 100%, ce projet piloté par un comité présidé par Dr Jim Carlos Quenum a véritablement impacté la filière avicole au sud Bénin.

Après dix-huit mois de mise en œuvre, le projet Unap Bénin Biosécurité et Vaccination a clôturé ses activités en mars dernier. Au cours de la période d’exécution, ce projet d’un montant de 142 495 000 francs CFA supportés à 84% par le Projet d’Appui au renforcement des Acteurs du Secteur Privé (Parasep) financé par l’UE et l’AFD, s’est attelé à améliorer la productivité des éleveurs avicoles au Bénin. Après le mot de bienvenue de Léon Anago, porteur du projet, Dr Jim-Carlos Quenum, coordonnateur du projet, a fait un résumé chiffré des diverses interventions dans les trois communes cibles que sont Abomey-Calavi, Ouidah et Allada. Il s’agit essentiellement de la fourniture de races sélectionnées de poulets d’un jour à des aviculteurs, la mise en place d’aliments d’un jour, la mise à disposition des éleveurs de kits techniques d’élevages, la conception de trois fiches et guides techniques d’aviculture, l’élaboration de fiche de prophylaxie vaccinale, etc.  Selon les explications de Dr Jim-Carlos Quenum, le taux d’exécution de ces activités s’estime à 96,84%.

Le projet Unap Bénin Biosécurité et Vaccination a par ailleurs apporté d’autres innovations dans le secteur, notamment l’estampillage des œufs de tables produits localement. En effet, afin de pallier la concurrence déloyale occasionnée par les importations d’œufs sur le marché béninois, le ministère de l’Agriculture, à travers la note n°017/MAEP/DC/SGM/DE/SA du 22 janvier 2021 portant estampillage des œufs de table et mise en place du comité de suivi du processus d’estampillage a lancé le projet pilote d’estampillage des œufs de tables. Cette innovation exécutée par 12 aviculteurs sélectionnés vise à assurer la traçabilité de ces œufs et à permettre aux consommateurs de vérifier qu’ils sont encore consommables. À cet effet, à défaut de fournir un certificat de salubrité, les aviculteurs devront faire estampiller leurs œufs avant de les mettre sur le marché.

Ces nombreuses avancées ont émerveillé les partenaires présents à cette séance de reddition de compte. Ceux-ci ont d’ailleurs souhaité que le projet connaisse une envergure nationale vu les impacts qu’il apporte dans la filière. Rappelons que le projet Unap Bénin Biosécurité et Vaccination a été conduite par l’Union nationale des aviculteurs professionnels avec le concours de l’interprofession de l’Aviculture du Bénin, l’Atda pôle 4 et plusieurs autres partenaires techniques.

Méchac AWOKOLOITO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :