ActualitésTech
A la Une

Bénin : Dr Malikiyou Sourou Awo recommande des outils TIC de lutte contre les risques climatiques dans l’agriculture

Face aux nombreux effets pervers des changements climatiques sur l’agriculture au Bénin, Awo Sourou Malikiyou a jeté les bases de nouvelles perspectives pour contrer les risques qui menacent le secteur. À travers sa thèse de doctorat soutenu ce mardi 14 juin 2022 à l’École doctorale pluridisciplinaire de l’Université d’Abomey Calavi, il propose deux mesures innovantes pour améliorer la production dans certaines filières malgré les menaces climatiques de l’agriculture pluviale.

Mention « Très honorable avec les félicitations du jury », telle est la décision qui sanctionne l’exposé de Sourou Malikiyou Awo, nouveau docteur de l’École doctorale pluridisciplinaire de l’Université d’Abomey Calavi. Basées sur le thème « Information agroclimatique et outils opérationnels de gestion des risques en agriculture pluviale dans le 4e Pôle de Développement Agricole au Bénin », les recherches supervisées par le professeur Ibouraïma Yabi ont révélé que des solutions technologiques présentent un grand avantage face aux changements climatiques.

Devant le jury présidé par Euloge Ogouwale, professeur titulaire à l’Université d’Abomey Calavi, Dr Awo Sourou Malikiyou s’est prononcé sur l’état de la production agricole au Bénin et a suggéré des outils de gestions des risques pluviométriques adaptés au contexte du 4e pôle de Développement Agricole.

Dans son développement, l’impétrant précise d’abord l’importance du secteur agricole dans le développement du Bénin. À l’en, croire, « le pays se trouve actuellement sous le poids des contraintes climatiques ». Les perturbations climatiques enregistrées, les poches de sécheresses ainsi que la réduction du nombre de jours de pluie par an ont des effets pervers sur la production agricole. Ces risques entraînent l’augmentation de la pénibilité du travail aux agriculteurs et conduisent à des pertes de rendement.

Dans le but de pallier ces situations dans un contexte d’inexistence de structure pérenne capable de fournir aux producteurs l’information agronomique, Dr Awo Sourou Malikiyou préconise d’une part le développement d’un outil opérationnel de gestion efficace des risques agroclimatiques et d’autre part un outil de diffusion de l’information agronomique et climatique ayant la capacité d’impacter positivement les habitudes des producteurs. Il précise surtout que cet outil devra être pérennisé à travers un projet. Dr Awo Sourou Malikiyou estime que certains de ces risques pourraient ne pas disparaître à l’horizon 2075. Mais, grâce à ces outils, le secteur agricole pourrait développer une résilience qui permettra de maintenir la production agricole à un bon niveau. Ces outils qu’il a déjà expérimentés dans l’ATDA 4 possèdent des atouts utiles au contexte béninois. Son jury n’a d’ailleurs pas manqué le caractère novateur de ses conclusions et pense qu’elles peuvent contribuer à des prises de décisions dans le domaine agricole. « Il a mis en place des outils opérationnels qui vont aider à valoriser l’ensemble des informations agroclimatiques générées », déclare Euloge Ogouwale. Désormais, le personnel de l’Atda 4 pourra s’en approprier afin de combler toutes les attentes liées aux activités agricoles en cours dans ce pôle.

Awo Sourou Malikiyou
Dr Awo Sourou Malikiyou

Qui est Awo Sourou Malikiyou, le nouveau docteur ?

Originaire de Lokossa, Awo Sourou Malikiyou est né le 04 janvier 1983 à Agamè. Il a fait ses études dans la même localité. Admis au concours d’entrée au Lycée Agricole Médji de Sékou (LAMS), il obtient son Diplôme d’Étude Agricole Tropicale (DEAT), option foresterie en novembre 2004.

Il entre à l’Université au cours de l’année académique 2004-2005 et acheve ses deux premiers cycles en Géographie et Aménagement du Territoire, respectivement en 2008 avec la licence puis en 2015 avec la maîtrise.

Dans la vie professionnelle, Awo Sourou Malikiyou est un cadre du Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche. Nommé chef de la Cellule environnementale de 2016 à 2020, après avoir servi en tant qu’Agent technique pour l’encadrement des producteurs dans les communes de Lokossa, Comè et Grand-Popo en production végétale, en gestion des exploitations agricoles et en aménagement et gestion des ressources naturelles.

Sa passion pour la gestion de l’environnement l’a davantage propulsé vers des études de Master à l’institut de Géographie, de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement (IGATE) où il décroche un Master professionnel en Évaluation environnementale et Sociale en 2017, année de son inscription en thèse à l’École Doctorale pluridisciplinaire option Géoscience de l’Environnement et Aménagement de l’Espace dans la spécialité Agroclimatologie.

Aujourd’hui spécialiste en sauvegarde environnementale du projet d’appui à la compétitivité des filières agricoles et à la diversification des exportations (PACOFIDE), Awo Sourou Malikiyou est auteur de cinq articles dont trois sont déjà publiés dans des revues scientifiques. Il a axé ses productions notamment sur la problématique des changements climatiques et la production agricole au pôle 4 de développement agricole au Bénin.

Un parcours élogieux qui présente un grand atout à mettre à la disposition du secteur agricole au Bénin pour son épanouissement.

Jocelyne KOUKPOLIYI

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité