agro-business

ACMA 2 : Vers la formalisation de 47 organisations d’agriculteurs dans l’Ouémé

Une délégation de la direction départementale de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche (Ddaep) de l’Ouémé tient depuis ce lundi 20 avril à l’IFDC, un atelier d’étude de dossiers de formalisation d’une cinquantaine d’organisations paysannes bénéficiaires du programme Acma 2. Jusqu’au 24 avril, le collège dirigé par Djimon Gabriel Kouglénou, Directeur de l’institution, se penchera sur la recevabilité des dossiers de ces groupements afin d’officialiser leur existence.

Inscrit dans une dynamique d’organisation des paysans, le Programme Acma 2 vient à nouveau réitérer son appui à ses bénéficiaires dans le département de l’Ouémé. Cette fois, ce sont 44 coopératives et trois unions de coopératives agricoles des filières poisson, palmier à huile et piment qui ont été restructurées dans les communes des Aguégués, Bonou, et Dangbo. Ceux-ci attendent d’être immatriculés en tant que sociétés coopératives et la délivrance du récépissé qui atteste cette formalisation.

C’est dans cette logique que s’inscrit cette assise à laquelle participent dix agents des services déconcentrés du Maep du département de l’Ouémé et qui prend fin ce vendredi. « L’intérêt pour nous, c’est que, à terme, toutes les sociétés coopératives puissent se mettre en conformité par rapport à la loi OHADA », explique Djimon Gabriel Kouglénou, Directeur de la Ddaep-Ouémé. Pour celui-ci, l’accompagnement du Programme Acma 2 dans cette dynamique est exemplaire.

Cette initiative revêt d’une importance capitale pour les organisations concernées à deux égards. Premièrement, elle atteste leur existence légale et marque le démarrage effectif de leurs activités. Deuxièmement, elle constitue un quitus pour gérer les Infrastructures et équipements marchands (IEMs) réalisés dans ces localités à leur profit.

Notons que pour se conformer au contexte actuel de la crise sanitaire du COVID-19, Constant Dangbégnon, Coordonnateur du Programme Acma 2 a exhorté les participants aux respects des prescriptions du Gouvernement pour limiter la transmission du virus. À cet effet, il a doté les participants de bavettes et des gels hydroalcooliques. Il les a par ailleurs exhortés à respecter la distance de sécurité de 1,5 mètre.

Méchac AWOKOLOÏTO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :