Elevage

Madagascar : L’Alimentation des animaux en surcoût

Ça grogne depuis quelques semaines dans les rangs des éleveurs malgaches. Les prix des produits servant à l’alimentation des animaux a connu une hausse et cette situation qui s’est généralisée dans tout le pays, n’est pas du goût des éleveurs. Ceux-ci déplorent une augmentation des prix variant entre 3 % et 11 % selon le taux de maïs et de tourteaux contenu dans ces aliments.

À titre illustratif, le prix du sac de provendes pour vache laitière est passé de 69 000 à 72 000 ariarys (devise du pays). Il en est de même pour toutes les branches du secteur notamment les porcs et la volaille. Cette flambée de prix tire son origine dans la nouvelle politique fiscale contenue dans la loi des finances qui a prévu des taxations sujettes à controverse. Une TVA de 20 % est prélevée sur le maïs autrefois exonéré. À cela s’ajoutent les droits de douane sur les tourteaux importés qui s’élèvent désormais à 5 % auxquelles s’ajoute la TVA.

Face à la situation, les éleveurs impuissants ne pourront pas répercuter cette hausse des prix sur leur produit en raison du faible pouvoir d’achat des populations malgaches. Toutefois, ils n’entendent pas rester les bras croisés. En prélude à l’élaboration d’une loi des finances rectificatives, ils adresseront un plaidoyer aux députés qui selon eux sauront entendre mots.

Méchac AWOKOLOÏTO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :