agro-business

Acma 2 : Environ un milliard de crédits octroyés en deux ans d’exercice

Après deux ans de campagne de facilitation d’accès au crédit agricole à ses bénéficiaires, le programme Approche Communal pour le Marché Agricole phase 2 a organisé du 12 au 13 décembre à l’hôtel Princesse de Bohicon, un atelier-bilan avec ses partenaires financiers.  Occasion les différents protagonistes d’évaluer les performances afin de mieux planifier la campagne des deux prochaines années.

L’accès difficile au financement agricole est de toute évidence, un frein à la volonté et l’engagement des agriculteurs béninois d’accroître leur production. Ayant compris l’enjeu, le programme ACMA depuis sa phase pilote, s’évertue à changer la donne en permettant à ses bénéficiaires individuellement ou organisé en groupement, d’obtenir des prêts.

Cet atelier-bilan qui réunit les acteurs en charge de la mise en œuvre du programme, les directeurs généraux des Structures Financières Décentralisées (SFD) partenaires notamment ALIDé et Unacrep, les Services d’Appui Entrepreneurial (SAE), ainsi que les représentants des Pôles d’Entreprises Agricoles  (PEA) bénéficiaires, intervient après deux ans d’intenses activités. De décembre 2017 à décembre 2019, les deux structures financières ont réalisé des chiffres très encourageants sur quatre zones d’actions, notamment les départements de l’Ouémé, du Plateau, du Zou et des Collines. Environ un milliard de crédits ont été octroyés aux bénéficiaires avec un taux de remboursement quasi total.

Des résultats qui réjouissent les différents acteurs même si quelques cas d’impayés, de retard de payement ou de mauvaise foi de certains bénéficiaires ont été enregistrés.  « Je suis persuadé qu’aujourd’hui nous allons discuter pour identifier les niveaux où nous avons des problèmes, des défis et surtout comment faire pour aller de l’avant » a laissé entendre le chef du programme ACMA2 Constant Dangbégnon. Ainsi, dans une ambiance conviviale, et soucieux de permettre à l’IFDC de soutenir davantage les agriculteurs, SFD, bénéficiaires, cadres et techniciens du programme ont échangé et chaque partie a relevé les insuffisances de la campagne de facilitation d’accès. Les défis tels que le recouvrement total des prêts et l’amélioration de la qualité des services par les institutions financières ont été également abordés.

Ces contingences n’estompent pas l’enthousiasme de chaque partie prenante qui s’est engagée à jouer pleinement sa partition en vue de l’amélioration des prochains résultats. Pour les prochaines activités de facilitation de l’accès au financement, les acteurs économiques agricoles des Collines attendent impatiemment que les SFD notamment ALIDé, couvrent davantage leurs différentes communes. « Il y a plus de deux mille acteurs mobilisés et près de mille bénéficiaires qui ont sollicité du crédit », confie Fortuné Codo, Directeur de la structure d’appui à l’entrepreneuriat SGE. Les barrières de l’accès au crédit agricole sont donc progressivement levées au Bénin par le Programme ACMA2 qui ne ménage aucun effort pour la facilitation de l’accès au financement.

 

 Méchac AWOKOLOïTO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :