agro-business

TIC et Agriculture : Des jeunes leaders outillés pour rendre dynamique leurs activités et leur visibilité

Au vu des progrès enregistrés auprès des jeunes micro-entrepreneurs au cours de l’année qui s’achève, le programme ACMA2 renouvelle l’expérience de l’appropriation des TIC avec une nouvelle vague de jeunes responsables de groupes d’apprentissage. Toujours dans la logique d’une adoption effective du digital par cette cible, une quarantaine de participants au total ont été réunis à l’Hôtel MB de Porto-Novo du 3 au 5 décembre 2019. 

Les TIC représentent pour le programme ACMA 2 un moyen essentiel pour l’atteinte des objectifs d’amélioration des revenus des jeunes micro-entrepreneurs agricoles. Au cours de l’année 2019, plus de 200 jeunes entrepreneurs agricoles  ont été appuyés sur l’usage des solutions TIC. Cela a révélé une nette augmentation de  leur clientèle, une meilleure prise en compte des besoins à la demande et la mise en vente de leurs produits sur la toile.  En effet, l’utilisation des TIC devient indispensable dans le contexte actuel de la nécessaire amélioration de la productivité agricole.  Il l’est davantage pour ces jeunes qui aspirent à une meilleure visibilité de leur production, à accroitre leur portefeuille clientèle et à être dynamique face aux exigences du marché. Au cours de cette session animé par Romuald Djégbénou, les jeunes bénéficiaires, tous leaders de groupes d’apprentissages et promoteurs d’entreprise dans le département du Plateau, se sont montrés réceptifs et surtout très réactifs face aux enseignements sur le potentiel des drones dans l’agriculture et sur l’utilité, les modes d’emploi et de gestion des réseaux sociaux et professionnels. Toute chose qui réjouit le formateur.

Saluant l’initiative, ces jeunes se disent désormais armés à mieux faire pour le développement de leurs activités économiques. « Il y avait de nombreuses choses que j’ignorais sur le smartphone et que cette formation m’a permis de découvrir. » confie Bernice Avocègamou, responsable de l’entreprise « La récolte » dans la Commune d’Ifangny. Pour Blondel Otegbeye, Transformateur d’huile de palme à Sakété,  la prochaine étape c’est d’accroitre sa visibilité sur internet.  D’autres participants ne comptent pas garder pour eux tout ce qu’ils ont appris. « En tant que leaders d’un groupe de jeunes, une fois dans ma commune je vais leur faire part de ce que j’ai appris puis ensemble on se lance activement dans l’usage des TIC ». C’est d’ailleurs ce qu’attend Romuald Djegbenou de ces jeunes leaders.

Méchac AWOKOLOïTO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :