Non classé

Aviculture : Des éleveurs reçoivent plus de 2000 poussins Goliath

Soucieux de l’amélioration de la production avicole au Bénin, le projet Unab biosécurité financé par le Parasep a doté mercredi dernier, 40 éleveurs de la commune d’Abomey-calavi de 52 poussins Goliath chacun. Ce don est accompagné de tous les accessoires afférents à l’élevage desdites poussins et des vétérinaires et techniciens sont mis à la disposition des aviculteurs bénéficiaires.

Géants et résistants, les poussins Goliath sont une race de poulets très peu connue et développée au Bénin mais avec une croissance rapide et résistante. En offrant plus de 2000 têtes à quelques 40 producteurs, le projet Unap vise essentiellement à renforcer l’élevage domestique et donner un coup d’accélérateur à la production avicole au Bénin. Ainsi, les bénéficiaires de ce don ont reçu en plus des poussins, une éleveuse avec un certain nombre de matériels notamment les mangeoires, les abreuvoirs et la lampe qui est source de chaleurs. Avec une prise en charge de nourritures pendant toute la durée de croissance de ces animaux, les bénéficiaires seront suivis par des vétérinaires et des techniciens qui vont pouvoir leur permettre d’élever dans des conditions optimales en respectant les normes de biosécurité, en vaccinant leurs animaux, en donnant de nourriture à leurs animaux, pendant six mois, nous a fait savoir le coordonnateur du projet, Dr Carlos Quenum.

Selon ses propos, après ces six mois, ils pourront donner chacun 5 coqs matures que le vétérinaire et les techniciens vont pouvoir choisir pour le donner à cinq autres aviculteurs dans les environs.  « Ils sont 75 éleveurs à impacter dans la commune d’Abomey-calavi, 75 dans la commune de Ouidah et 75 dans la commune d’Allada. Ce qui fait au total 225 élevages mais à six mois ils vont pouvoir impacter 1250 élevages », a-t-il bien expliqué en rassurant que ce projet vient pour renforcer les éleveurs, pour leur donner un peu plus de l’information sur la biosécurité, leur donner des sujets sur lesquels ils doivent pouvoir travailler pour que les techniciens puissent à chaque semaine prendre des relevés des domaines qui seront utilisés à bon escient par les scientifiques. Quant au représentant du ministre de l’Elevage, Pamphile Sossou, c’est une bonne initiative qui est en droite ligne avec les projets du gouvernement de la Rupture.

Très gaie de cette dotation, les bénéficiaires par la voix de leur représentant n’ont ménagé aucun effort pour remercier ce projet en souhaitant que d’autres comme celui-ci pensent également à eux. « Je vous rassure que le matériel et les poussins que vous nous avez donnés, nous en feront un bon usage » a indiqué le porte-parole des bénéficiaires avec des sourires aux lèvres.

 

A.T

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :