ActualitésAfrique

Bénin : 30 pays africains échangent sur la digitalisation de l’agriculture

Avec une croissance de plus de 300% dans l’utilisation des nouvelles technologies, l’Afrique se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins de la numérisation. Conscients de l’enjeu et des avantages qu’offrent ces outils modernes, les pays africains s’emploient à digitaliser leur agriculture notamment par l’utilisation des drones afin d’impulser le développement de ce secteur névralgique. A cet effet, un séminaire de capitalisation des expériences de la mise en place de services agricoles à l’aide de drone en Afrique Subsaharienne se tient à Cotonou depuis mercredi 02 octobre et ce pour quatre jours.  

Face aux nombreuses contraintes auxquelles l’agriculture africaine doit faire face, l’utilisation des technologies de pointe s’impose comme une solution efficace et durable. Ainsi, plusieurs experts, entrepreneurs agricoles et autres acteurs de l’agriculture venus d’une trentaine de pays ont fait le déplacement de Cotonou pour partager leurs expériences sur l’utilisation des drones dans les différents services. « L’adoption de la technologie a le potentiel de substituer la force humaine à celle mécanique, d’augmenter les rendements, non pas seulement à travers l’utilisation des variétés améliorées, mais aussi de pratique et technologie plus efficiente » a laissé entendre Abdelaziz Lawani, directeur général de global Partners. Les drones se sont très vite révélés être des solutions qui peuvent permettre aux producteurs de faire le diagnostic de leur champs, de prédire les rendements et aussi d’appliquer les pesticides a-t-il ajouté en présentant le contexte de ce grand rendez-vous de Cotonou.

Durant cinq jours, les participants à ce séminaire, partagerons leurs acquis et apprendront les uns des autres sur l’utilisation des drones. Car « si plusieurs technologies contribuent au développement de l’agriculture, les drones permettent de l’accroitre » a expliqué Nestor Nouhouayi, représentant l’Union européenne. Tout en se réjouissant des avancées notées dans certains pays, le représentant du Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) Giacomo Rambaldi a affirmé que la digitalisation de l’agriculture offre davantage de possibilités à la nouvelle génération d’entrepreneurs agricoles qui font des millions de dollars de chiffre d’affaires en Afrique chaque année.  Pour la secrétaire générale du ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, Françoise Assogba Komlan, l’agriculture africaine s’appuie sur la digitalisation pour lever les goulots d’étranglement qui entravent son développement. Ainsi, l’utilisation des drones contribuera sans doute à réduire le chômage en ramenant une bonne frange de la jeunesse en proie à l’exode rurale, vers le monde agricole à travers une technologie innovante a-t-elle dit.  

Rizikatou Alekoudou (stg)

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité