ActualitésElevage

Journée mondiale de lutte contre la rage : Le Bénin en ordre de bataille pour éliminer le virus rabique

A l’instar de la communauté internationale, le Bénin célèbre ce samedi 28 septembre 2019, la journée mondiale de lutte contre la rage.  Placé sous le thème Rage « Vacciner pour l’éliminer », la  13e édition de ladite journée sera célébrée d’une manière laborieuse au Bénin a annoncé hier, les ministres de l’Agriculture et de la Santé au détour du lancement officiel des hostilités. Plusieurs activités sont planifiées à travers le pays pour une lutte effective contre cette zoonose à fort taux de mortalité. 

Selon une estimation de l’OMS, au moins une personne décède toutes les 10 minutes de la rage. Au Bénin, cette zoonose très létale, transmise à l’homme par la morsure de chiens infectés, cause de nombreux décès en dépit des dispositions règlementaires et sanitaires qui existent pour le prévenir et l’éradiquer. Conscients du danger que représente ce fléau pour la santé humaine et animale, Benjamin Hounkpatin et Gaston Dossouhoui respectivement ministre de la santé et ministre de l’agriculture joignent leurs forces afin de multiplier les actions antirabiques. « La vaccination des chiens sera effective dans 28 Communes à risque avéré de transmission du virus rabique de l’animal à l’homme suite à des morsures », a annoncé Gaston Dossouhoui. À cela, il ajoute que plusieurs activités de sensibilisations de la communauté seront exécutées en vue de promouvoir le concept « Une seule santé ». Ce sont les moyens identifiés par le gouvernement béninois pour protéger tant les animaux vecteurs de ce virus que les populations à la source afin d’être en phase avec le plan stratégique d’élimination de la rage à l’horizon 2030.

Dans cette initiative, ils seront appuyés par le Projet régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies (REDISSE). Un projet engagé dans le renforcement des capacités des acteurs des secteurs de la Santé animale, humaine et environnementale. « En nous inscrivant dans le concept One Health, la conjugaison des efforts de nos ministères reste déterminante pour une lutte réussie contre cette maladie et pour la cohabitation saine des hommes avec leurs animaux de compagnie », a déclaré le ministre Benjamin Hounkpatin. Selon ses propos, l’engagement est plus que certains de la part du gouvernement béninois afin de repousser la rage hors des frontières béninoises.

Une caravane sera organisée ce jour dans la ville de Cotonou en signe de détermination contre cette endémie.

Méchac AWOKOLOïTO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité