ActualitésAfrique

Agriculture et changement climatique : Kigali accueille la réunion régionale de pré-consultation à la 8e Session du TIRPAA

En prélude à la tenue de la 8e session de l’Organe directeur du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (ITPGRFA en anglais), une délégation de la FAO ainsi que sa représentation au Rwanda a initié du 25 au 27 septembre une rencontre préparatoire dans la capitale rwandaise. Ceci pour identifier avec toutes les parties prenantes à ce rendez-vous, les points à inscrire au débat de l’adaptation de l’agriculture africaine aux changements climatiques.

La nécessité d’instaurer une agriculture intelligente et dynamique alimente de plus en plus les débats au niveau des instances mondiales consacrées à l’agriculture. Il n’est plus un secret que les aléas climatiques ont un impact certain sur l’agriculture et donc menacent la sécurité alimentaire, mais aussi que le développement d’espèces végétales intelligentes reste l’issue certaine. C’est d’ailleurs ce que partage Gualbert Gbehou, représentant de la FAO au Rwanda. « Sans protection et conservation de la génétique végétale, l’agriculture ne sera pas capable de s’adapter au changement climatique », a-t-il déclaré à l’ouverture de la réunion. 

Selon Kent Nnagozie, secrétaire général de l’ITPGRFA, la réunion a pour objectif de sensibiliser tous les pays aux points clés de l’ordre du jour de la prochaine conférence mondiale de l’Organe directeur du Traité qui se tiendra du 11 au 16 novembre 2019 à Rome. Ainsi, la trentaine de pays africains représentée à cette rencontre préparatoire se doit de discuter jusqu’au vendredi, de l’orientation des débats à cette conférence en vue de l’application effective des solutions à même de sauver l’agriculture africaine et du monde de l’emprise des changements climatiques.

Rappelons que l’ITPGRFA a été adopté le 3 novembre 2001 à la 31e session de la FAO. Son organe directeur travaille sous la tutelle de celle-ci à reconnaître la contribution des agriculteurs à la diversité des cultures qui nourrissent le monde ; à établir un système mondial pour fournir aux agriculteurs, aux sélectionneurs de plantes et aux scientifiques un accès au matériel génétique des plantes puis à veiller à ce que les destinataires partagent les avantages qui découlent de l’utilisation de ce matériel génétique avec les pays d’origine.

Méchac AWOKOLOïTO

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité