ActualitésAfrique

Cameroun : Le prix de la tomate grimpe de façon vertigineuse

La tomate est devenue une denrée extrêmement rare au nord du Cameroun. La culture de ce fruit a été abandonnée par les producteurs de cette région du pays aux profits des cultures de mil et de maïs. Les commerces sont donc contraints d’effectuer de longues distances pour satisfaire la demande.

La région de l’extrême nord du Cameroun souffre d’une sérieuse hausse du prix de la tomate. Le site d’information l’œil du sahel, renseigne que dans les marchés de cette région et notamment dans celui de Maroua, le cageot autrefois vendu à trois milles francs est passé à quatorze milles en moins de trois mois, soit cinq fois son prix initial. Cette variation des prix serait due au fait que les producteurs de cette région ont abandonné les bassins de culture de tomate au profit des champs de mil et de maïs. Ce délaissement occasionne pour les commerçants une difficulté d’approvisionnement. Ceux-ci sont obligés d’effectuer plus d’une centaine de kilomètres dans l’extrême nord du pays pour s’approvisionner en ce fruit rouge dans la région de l’Adamaoua.

Notons que la production de la tomate est une activité en plein essor au Cameroun. En période d’abondance ce fruit peut être acheté dans les marchés à très bas prix. En ces périodes, l’offre excède la demande et même occasionne la mévente et de grandes pertes aux petits commerçants.

Méchac AWOKOLOÏTO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité