ActualitésAfrique

Bénin : 36 pays africains formés à la détection des métaux toxiques dans les aliments

Depuis ce 22 avril 2019, le Bénin abrite un cours régional sur l’analyse des métaux toxiques dans les matrices alimentaires et connexes. Dérivé du projet RAF 5078 entrant dans le  la coopération technique entre l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) et le Bénin, ce cours réunit au Laboratoire Central de la Sécurité Sanitaire des Aliments du Bénin (LCSSA), des participants venus de 36 pays africains.

Cinq jours durant, ils seront formés sur les méthodes d’analyses et de détection des métaux lourds comme le cadmium, l’arsenic, l’étain et bien d’autres dans les aliments dans leur pays respectif. « C’est plus qu’un besoin impérieux d’outiller les laboratoires  de technologies de pointe et aussi de renforcer les capacités en ressources humaines afin de leur permettre de jouer le rôle qui est le leur dans la circulation des aliments sûrs et aussi la protection de la santé du consommateur » a affirmé Kisito Chabi Sika, directeur du LCSSA.

Vue d’ensemble des participants avec le ministre de l’agriculture du Bénin

Pour Pascal Houngnandan, coordonnateur national de l’AFRA (Région Afrique de l’AIEA, ndlr), « il s’agira de développer un réseau  de laboratoires de sécurité alimentaire et environnementale fiables respectant les normes internationalement acceptables, et pouvant contribuer à améliorer la santé publique et à faciliter le commerce des produits alimentaires. »

Procédant au lancement officiel des activités, le ministre de l’agriculture Gaston Dossouhoui, a laissé entendre que cette formation, permettra en effet aux laboratoires des différents pays participants, d’internaliser et d’optimiser les techniques d’analyses des métaux toxiques par les technologies de pointe telle que la Spectrophotométrie d’Absorption Atomique (SSA). « Nous nous en réjouissons particulièrement au Bénin, car elle s’inscrit parfaitement dans les réformes en cours dans le cadre de la mise en œuvre du volet agricole du Programme d’Action du Gouvernement, notamment en ce qui concerne  la facilitation de l’accès aux marchés des produits agricoles » a affirmé le ministre Dossouhoui.

André TOKPON

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité