ActualitésElevageMonde

SOMMET 2018 : 2.000 animaux exposés à 95.000 visiteurs

Le SOMMET de l’élevage 2018 a fermé ses portes le 05 octobre dernier. Avec plus de 2 000 animaux de 70 races en exposition, cette édition 2018 est l’une des plus aboutie depuis plusieurs décennies avec 95 000 visiteurs soit 8% de plus qu’en 2017. Une édition historique donc qui a permis à la Turquie pays d’honneur, d’exposer son potentiel agricole au monde entier et aux professionnels de l’élevage de d’élargir leur réseau et d’accroître leur visibilité.

Trois jours durant ce sont au moins 1 500 exposants dont 300 internationaux de 32 pays qui ont tenu en haleine les dizaines de milliers de visiteurs qui ont pris d’assaut le 18 ha d’exposition. Une affluence qui a comblé les attentes des organisateurs puisque ce 27è salon a battu tous les records. « Avec 95 000 visiteurs accueillis en 2018, nous restons sur la même tendance que l’an dernier, ce qui est assez bien dans le contexte difficile de sécheresse que nous connaissons actuellement » a fait observer Jacques Chazalet, Président du salon.

Lire aussi : ACMA2 : Des centres modernes pour accompagner la pisciculture et la production d’huile de palme dans l’Ouémé

En effet, l’élevage en Europe et dans le reste du monde est confronté à une puissante vague de sècheresse qui réduit drastiquement les aires de pâturage pour les animaux, du fait des changements climatiques dont les effets se font de plus en plus insistant. Ceci n’a visiblement pas découragé les professionnelles de la filière qui ont honoré le rendez-vous de Clermont-Ferrand afin d’y promouvoir différentes races d’animaux. Et l’une des grosses attractions au SOMMET 2018 était la Turquie. Ce pays qui dispose d’un énorme potentiel d’élevage a déplacé pour l’occasion 150 professionnels sous la houlette de son ministre de l’agriculture Dr. Bekir  Pakdemirli. Ce dernier a marqué sa présence avec l’annonce de l’assouplissement des conditions sanitaires à l’exportation d’animaux français en Turquie. « On peut affirmer que le marché turc s’est ouvert un peu plus grâce au SOMMET DE L’ÉLEVAGE » s’est alors félicité le responsable international du salon, Benoît Delaloy.

La race Salers, l’une des grandes attractions du SOMMET 2018

Si la Turquie était le pays d’honneur de cette 27ème édition du SOMMET, elle n’était pas la seule vedette sur scène. Les animaux en l’occurrence ceux de La race Salers ont attiré beaucoup d’attention. Avec près de 400 animaux présents au SOMMET, le Concours national de la race Salers a offert un show inédit et spectaculaire dans le Zénith à un public nombreux et curieux de connaitre davantage cette race d’animaux. Pour Bruno Faure, Directeur de l’Organisme de Sélection de la race Salers « C’est un moment extrêmement fédérateur pour la filière qui permet une belle valorisation de la race Salers à la fois au niveau national et à l’international ».

Lire Aussi : Le Sialo ouvre ses portes le 23 octobre prochain à Lomé

Le SOMMET a également abrité cette année, le Congrès International de la race avec près de 200 éleveurs rassemblés pour l’occasion. « Un autre grand moment pour le SOMMET qui permet de renforcer un peu plus cette idée d’ouverture sur le monde avec des éleveurs originaires de toute l’Europe, du Mexique, des USA, du Canada, de Nouvelle-Zélande et d’Australie.  Pour l’ensemble des éleveurs, on peut affirmer sans contexte que le SOMMET 2018 est une belle réussite » a conclu Bruno Faure.

L’Afrique aussi était du rendez-vous

Sur le plan international, le SOMMET confirme plus que jamais son positionnement de carrefour d’affaires international avec une tendance inscrite à la hausse. Plus de 4.800 visiteurs internationaux de 84 pays dont plusieurs pays africains, le SOMMET s’offre de plus en plus de visibilité et de crédibilité auprès des professionnels du secteur des autres continents. Ainsi, le salon a accueilli l’Ambassadrice de Zambie, la Ministre de l’Élevage de l’Ouganda, le Secrétaire d’État à l’agriculture de Roumanie mais aussi des visiteurs éthiopiens, équatoriens, vietnamiens et d’autres pays qui participaient au SOMMET pour la première fois.

Séduits par la qualité des animaux, ainsi que par l’offre importante en services, équipements, matériels d’élevage, machinisme agricole et par l’ambiance générale notamment de la convivialité propre au salon, ils ont d’ores et déjà pris rendez-vous pour la 28ème édition prévue pour se tenir les 2, 3 et 4 octobre 2019.

 

André Tokpon

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :